Nous sommes de plus en plus présents sur les réseaux. Les différents profils que nous créons sur les réseaux sociaux servent aussi à s’identifier sur de nombreux sites. De fait, notre identité numérique révèle souvent bien plus de choses sur nous que nous ne voudrions en dévoiler. Ces traces laissées sur notre passage peuvent dès lors servir d’autres personnes qui cherchent à nous évaluer, collègues, recruteurs ou clients. Il est donc important de connaître notre niveau de e-réputation afin de reprendre la main sur nos données.

Comme souvent, Google est votre premier ami 

En cherchant soi-même les informations nous concernant à partir d’un moteur de recherche, notamment Google, ainsi que sur les plateformes de réseaux sociaux, on peut déjà se faire une première idée de l’image que l’on renvoie publiquement. C’est en effet là que 95% des recherches se font. C’est donc aussi le lieu de départ évident d’évaluation de votre existence digitale. La réputation numérique se définissant par l’image que renvoie de vous Internet, Google, qui tire sa puissance de l’agrégation qu’il fait de la masse de données, constitue l’arme idéale pour obtenir facilement les informations que les autres pourront trouver à propos de vous.

Les niveaux de confidentialité, de précieux outils à maitriser 

Il est utile et même nécessaire de maîtriser la notion de niveaux de confidentialité lorsque l’on cherche à évaluer sa e-réputation. En effet, les réseaux sociaux, dont principalement Facebook, représentent la principale source des publications problématiques qui entâchent la réputation d’un internaute. Or, les publications ne sont pas visibles par tous, si l’on sait maitriser la confidentialité de son profil. Ainsi, alors que certaines informations et publications sont publiques, visibles de tous, d’autres seront réservées à vos seuls, contacts, et d’autres encore aux contacts de vos contacts. Pour pouvoir comparer le niveau d’informations auquel a accès un tiers, Facebook vous propose de parcourir votre propre profil selon différents niveau de confidentialité. Cela vous permet d’évaluer la portée de vos propos, photos, mais aussi des publications d’autres personnes qui vous y auraient identifié. Ces outils vous permettront ensuite d’adapter rétroactivement l’ampleur de votre public et restaurer ainsi votre réputation sur les réseaux.

Des sites spécialisés pour tester sa e-réputation 

A partir de vos simples coordonnées, des sites spécialisés permettent de vous donner, à partir des principales informations vous concernant disponibles, une note de réputation. En se connectant à une vingtaine de réseaux, et en ajustant certains paramètres de confidentialité, vous aurez dès lors une vue globale et mesurable du niveau de réputation de votre existence numérique.
En donnant accès à vos comptes sur les médias sociaux les plus populaires, des sites internet tels que Nothing to Hide complètent le diagnostic, et précisent aussi l’évaluation de votre e-réputation. Egalement, les algorithmes modernes permettent d’extraire de vos profils les publications les plus marquantes, celles qui influencent particulièrement le résultat final. En vous posant des questions supplémentaires, vous saurez ainsi quel type de contenu partagé pose problème ou au contraire améliore votre note.